Actualités

16 septembre

Pauvre Jacques

Jacques Dubois est décédé accidentellement, bousculé par de jeunes cyclistes, lors de sa marche quotidienne dans le chemin des Rochers.

Il venait juste d’avoir 90 ans, il était en bonne forme et chaque matin il montait à pied dans le bourg faire ses courses. Il était aussi une figure locale brûlonnaise même si, l’essentiel de sa vie, il l’avait passé avec son épouse à Chevillé. Il avait mené toute sa vie professionnelle au garage agricole Ricordeau. Mais il était très connu des footballeurs brûlonnais pour avoir été grand défenseur de la Patriote de longues années. C’était dans les années 70. Il avait remplacé l’emblématique Robert Leroy au poste d’arrière central et il avait par la même occasion endossé le brassard de capitaine de l’équipe fanion. Il aura été longtemps un exemple pour les jeunes footballeurs. Ses 2 fils Loïc et Éric avaient bien évidemment pris la relève et Loïc était devenu, après un passage remarqué à Sablé, l’entraîneur local. Jeannine et Jacques étaient un couple, un tandem, un binôme. Ils étaient toujours de fervents supporters de la Patriote même si depuis quelques temps on les voyait moins au bord du stade.

Nous sommes évidemment choqués par le décès brutal de Jacques. Au nom des Brûlonnais qui l’ont bien connu, j’adresse à son épouse, à ses enfants et petits-enfants nos sincères condoléances et les assure de notre entière amitié. Daniel Coudreuse Maire de Brûlon

Voir toutes les actualités